Il faut bien différencier les différentes façons de réparer un disque dur. Si vous pensez à la fonction de windows “vérifier et réparer’ donc la commande checkdisk suivez le lien précédent.

Si nous parlons de panne de disque dur au niveau du circuit imprimé ou PCB, des têtes de lectures, du moteur ou du firmware, alors il faut comment pas établir un diagnostic précis avant de se lancer dans toute réparation et changement de pièce ou ouverture de disque dur.

Le diagnostic

A part certains problèmes de PCB ou Firmware, on ne répare pas un disque dur définitivement, mais plutôt de manière temporaire, le temps de récupérer les données qu’il contient. Le but ultime est de pouvoir effectuer une image du contenu de votre disque dur et travailler ensuite sur cette image pour finaliser la récupération de données.

Le disque dur est il reconnu?

Si votre disque dur est reconnu, alors il faut chercher une solution logicielle. Notre liste de logiciels de récupération de données.

Si votre disque dur n’est pas reconnu:

Si le disque dur n’est pas reconnu dans la gestion des disques sur Windows, il faut aller voir dans le BIOS (Pour les PC) pour savoir si votre ordinateur le reconnaît.

 Cette partie s’adresse un utilisateur expert: Si le disque dur n’est pas reconnu dans la gestion des disques ni le bios, essayez MHDD qui est un logiciel gratuit. Vous pourrez entre autre diagnostiquer un crash de tête de lecture, une panne de zone système et utiliser les attributs SMART pour faire un pré-diagnostic.

Problème de firmware

Un simple problème de firmware peut donner l’impression qu’il s’agit d’une panne mécanique, par exemple si votre disque dur fait du bruit.

 

Regardez si votre disque dur est un Seagate 7200.11 ou 7200.12 . Ils sont connus pour avoir ce genre de problèmes.

Problème de PCB

Le PCB ou circuit imprimé est facile à dévisser. Regardez si certains composant sont brulés ou endommagés.

Un certain nombre de PCB ont des puces TVS ,contre les surtensions, et sont connus pour empêcher le disque dur de fonctionner. Si un ou plusieurs de ces composants sont brûlés, il suffit de les enlever à l’aide d’un fer à souder. Ci-dessous une illustration de ces composants.
tvs-chips-disque-dur
Si vous voulez changer le pcb, il vous faudra dans la plupart des cas transférer la ROM de l’ancien PCB sur le nouveau.Pour les disques durs western digital, ce sont les composants U5 et U12.

Problème de têtes de lectures

Si une ou plusieurs têtes de lectures crash, il est recommandé de passer en salle blanche informatique ISO 5 de classe 100 pour les changer.

Il existe un logiciel gratuit, MHDD, qui permet entre autre de diagnostiquer un crash d’une ou plusieurs têtes de lectures.

Nous avons un prix fixe @ 499€ TTC pour un passage dans notre salle blanche ISO 5

Problème de moteur

Dans la majorité des cas, on ne change pas un moteur, mais on déplace les plateaux magnétiques sur un nouveau disque dur.

Attention, il faut un équipement spécial pour les déplacer puisqu’ils doivent rester alignés. Si jamais les plateaux sont séparés, vos données sont perdues à jamais.

Dans certains cas, il est aussi possible de percer un trou dans le moteur directement depuis l’extérieur du disque dur, pour le lubrifier et faire en sorte qu’il tourne.

Plateaux magnétiques endommagés

Le pire des cas, est celui où les plateaux magnétiques sont rayés. En général si le disque dur est tombé, les plateaux ont de fortes chances d’être endommagés. Si les rayures sont importantes, la récupération de données est impossible.